Protégez votre univers

Nos autres ressources

  • free.drweb.fr — utilitaires gratuits, plugins, widgets
  • av-desk.com — service Internet pour les prestataires de services Dr.Web AV-Desk
  • curenet.drweb.com — l'utilitaire de désinfection réseau Dr.Web CureNet!
Fermer

Bibliothèque
Ma bibliothèque

+ Ajouter à la bibliothèque

Contacter-nous !

Nous téléphoner

0 825 300 230

Forum

Vos requêtes

  • Toutes : -
  • Non clôturées : -
  • Dernière : le -

Nous téléphoner

0 825 300 230

Profil

Retour aux actualités

Cité Marine sécurise ses passerelles Internet avec Dr.Web Gateway Security Suite

Le 18 février 2016

A travers son expérience, Ronan Le Pezennec, Directeur informatique, apporte un témoignage sur les problématiques virales actuelles des entreprises françaises de taille intermédiaire (ETI).

Cité Marine 

A propos

Société agroalimentaire de 1000 personnes, Cité Marine est spécialisée dans la transformation et la préparation de plats préparés à base de poisson et de légumes, frais et surgelés.

Basée sur trois sites en Bretagne, Cité Marine fournit la grande distribution, les cantines scolaires et la restauration hors domicile.

Problématique

L’infrastructure de Cité Marine est basée sur des serveurs Citrix, tous les utilisateurs étant centralisés sur les serveurs centraux. Pour sortir sur Internet, des serveurs proxy sont utilisés.

L’analyse antivirale était auparavant effectuée sur les serveurs Citrix mais Ronan Le Pezennec a constaté que ce niveau de sécurité n’était pas suffisant et que la surveillance devait s’effectuer en amont, sur les serveurs proxy, afin que les sites web soient analysés avant leur réception. En effet, des virus ont été détectés à postériori dans le cache du proxy.

Le module Dr.Web Gateway Security Suite pour Qbik WinGate a été installé en test en décembre 2015 et a relevé une cinquantaine de problèmes de sécurité (script mis en quarantaine, virus, erreurs). Depuis, Ronan Le Pezennec n’a constaté aucune infection. Le produit complète efficacement le travail de l’antivirus sur les postes.

« Aujourd’hui, on ne peut plus avoir un seul antivirus, parce que chacun à ses caractéristiques mais aussi ses faiblesses. Or, nous constatons que les attaques sont de plus en plus performantes et surtout de plus en plus précises. Les hackers connaissent les fonctions des utilisateurs dans l’entreprise, les différents services et adressent donc des emails très ciblés. Il devient de plus en plus difficile de détecter un malware. Lorsqu’un utilisateur reçoit un email personnalisé, il a tendance à ne pas se méfier et à cliquer sur le lien ou la pièce jointe. C’est comme cela que certains virus parviennent à passer. Nous devions améliorer notre maillage », explique Ronan le Pezennec.

Le constat est clair, les attaques sont de plus en plus sophistiquées et les PME et ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) comme Cité Marine sont aussi concernées que les grandes entreprises même si les médias relatent plus souvent les attaques ciblant ces dernières car elles sont connues du grand public.

« Outre une plus grande préparation et sophistication des attaques, leur fréquence augmente également », témoigne Ronan le Pezennec, « et la saisonnalité s’est modifiée. En juillet 2014, les tentatives d’intrusion et d’attaque sur notre réseau se comptaient par centaines, en 2015, ce chiffre peut dépasser largement les 1000 ».

Du côté du budget, Ronan le Pezennec n’a pas rencontré de difficultés liées à cet investissement, preuve que les directions prennent conscience de la nécessité de tels outils. Du côté de l’offre en revanche, Ronan le Pezennec constate : « Pour avoir consulté plusieurs offres de sécurité, notamment dans le domaine de l’antivirus, je constate que le coût demandé est parfois disproportionné par rapport au service rendu ».

Prise en main du produit / utilisation

L’installation de Dr.Web est assez simple et le module n’utilise pas de ressources démesurées puisque l’analyse de toute la navigation web de l’entreprise est effectuée sans sur-sollicitation du proxy dont les ressources n’ont pas été augmentées.

Le proxy protège 300 utilisateurs connectés en permanence et en simultané.

« Je mettrais un bémol sur les fonctionnalités de compte-rendu du module Dr.Web. En cas de détection d’un malware, le module ne donne pas le nom de l’utilisateur concerné ni de détails sur le virus. Ce serait un plus », confie Ronan le Pezennec.

Le Directeur informatique de Cité Marine se dit néanmoins satisfait des performances de Dr.Web et de sa capacité à stopper les malwares et autres logiciels malveillants avant qu’ils ne s’introduisent dans le réseau.

Votre avis nous intéresse

Chaque commentaire = 1 Dr.Webonus ! Pour poser une question sur une news aux administrateurs du site, mettez @admin au début de votre commentaire. Si vous postez une question à l'attention de l'auteur d'un commentaire, mettez le symbole @.avant son nom.


Other comments

Editeur russe des solutions antivirus Dr.Web

Expérience dans le développement depuis 1992

Les internautes dans plus de 200 pays utilisent Dr.Web

L'antivirus est fourni en tant que service depuis 2007

Support 24/24

© Doctor Web
2003 — 2019

Doctor Web - éditeur russe des solutions antivirus Dr.Web. Doctor Web développe les produits Dr.Web depuis 1992.

333b, Avenue de Colmar, 67100 Strasbourg