Vous utilisez un navigateur obsolète !

L'affichage de la page peut être incorrect.

Protégez votre univers

Nos autres ressources

  • free.drweb.fr — utilitaires gratuits, plugins, widgets
  • av-desk.com — service Internet pour les prestataires de services Dr.Web AV-Desk
  • curenet.drweb.com — l'utilitaire de désinfection réseau Dr.Web CureNet!
Fermer

Bibliothèque
Ma bibliothèque

+ Ajouter à la bibliothèque

Contacter-nous !
Support 24/24

Nous téléphoner

+7 (495) 789-45-86

Forum

Vos requêtes

  • Toutes :
  • Non clôturées :
  • Dernière : le -

Nous téléphoner

+7 (495) 789-45-86

Profil

Doctor Web : aperçu des menaces mobiles pour le mois de juin 2016

Le 30 juin 2016

Au mois de juin, les analystes de Doctor Web ont détecté plusieurs nouveaux Trojans sur Google Play. L’un d’eux a été conçu pour voler des noms d’utilisateur et mots de passe des utilisateurs du réseau social VKkontakte et un autre téléchargeait des applications malveillantes et affichait des bannières publicitaires pour différents services, l'accès à ces services étant payant.

Les principales tendances du mois de juin

  • la détection sur Google Play d'un Trojan qui volait des identifiants de comptes du réseau social " VKontakte ".
  • la détection sur Google Play d'un Trojan pouvant télécharger des applications malveillantes et des sites web douteux qu'il affichait sous forme de bannières

Menace " mobile "du mois

Malgré les mesures prises pour assurer la sécurité de Google Play, les pirates informatiques continuent leurs tentatives d'y diffuser des applications malveillantes. En juin, les analystes de Doctor Web y ont détecté plusieurs programmes contenant le Trojan Android.Valeriy.1.origin. Sur commande des criminels, Android.Valeriy.1.origin pouvait visiter des liens spécifiés et télécharger des sites web douteux proposant aux internautes de saisir leurs numéros de téléphone pour obtenir l'accès à différents services. Une fois le numéro saisi, l'utilisateur est automatiquement abonné à un service coûteux, et le Trojan intercepte et masque tous les SMS entrants qui donnent des infos sur l’abonnement. En outre, le logiciel malveillant peut télécharger d'autres Trojans et exécuter des scripts JavaScript.

Android.Valeriy.1.origin #drweb Android.Valeriy.1.origin #drweb

Pour en savoir plus sur Android.Valeriy.1.origin, consultez les publications sur le site de Doctor Web.

Selon les données fournies par les produits antivirus Dr.Web pour Android

Selon les données fournies par les produits antivirus Dr.Web pour Android #drweb

Selon les données fournies par les produits antivirus Dr.Web pour Android #drweb

Modules de programmes indésirables intégrés à des applications Android et conçus pour afficher des publicités sur les appareils mobiles.

Trojans sur Google Play

Un autre Trojan nommé Android.Valeriy.1.origin a été détecté sur Google Play au mois de juin. Ce malware était dissimulé derrière une application apparemment inoffensive - un lecteur audio pour écouter de la musique sur le réseau social " VKontakte ". Pour accéder aux morceaux, le Trojan demandait aux utilisateurs d'entrer les login et mot de passe de leurs comptes et transmettait ensuite ces données au serveur de contrôle.

screen Android.PWS.Vk.3 #drweb screen Android.PWS.Vk.3 #drweb

Pour en savoir plus sur Android.PWS.Vk.3, consultez la news publiée par Doctor Web.

Le catalogue Google Play reste la source la plus sécurisée d’applications Android, mais il n'est pas invulnérable. Les spécialistes de Doctor Web recommandent de télécharger uniquement des logiciels d’éditeurs qui jouissent d'une bonne réputation et d'utiliser un antivirus.

Protégez votre appareil Android avec Dr.Web !

Acheter en ligne Acheter via Google Play Gratuit

Editeur russe des solutions antivirus Dr.Web

Expérience dans le développement depuis 1992

Les internautes dans plus de 200 pays utilisent Dr.Web

L'antivirus est fourni en tant que service depuis 2007

Support 24/24

© Doctor Web
2003 — 2017

Doctor Web - éditeur russe des solutions antivirus Dr.Web. Doctor Web développe les produits Dr.Web depuis 1992.

333b, Avenue de Colmar, 67100 Strasbourg