Protégez votre univers

Nos autres ressources

  • free.drweb.fr — utilitaires gratuits, plugins, widgets
  • av-desk.com — service Internet pour les prestataires de services Dr.Web AV-Desk
  • curenet.drweb.com — l'utilitaire de désinfection réseau Dr.Web CureNet!
Fermer

Bibliothèque
Ma bibliothèque

+ Ajouter à la bibliothèque

Contacter-nous !
Support 24/24 | Rules regarding submitting

Nous téléphoner

0 825 300 230

Forum

Vos requêtes

  • Toutes : -
  • Non clôturées : -
  • Dernière : le -

Nous téléphoner

0 825 300 230

Profil

Rapport viral Doctor Web – Juin 2015

Le 1er juillet 2015

Au mois de juin, les chercheurs de Doctor Web ont détecté un certain nombre d’attaques visant des sites web de différentes organisations, notamment le Centre de Recherche sur l’Opinion Publique Russe (VCIOM). De nouveaux malwares ciblant Windows, OS X et Android ont été analysés.

Principales tendances de Juin

  • Augmentation des attaques de sites web
  • Nombre croissant de programmes d’installation ciblant OS X et diffusés par Internet
  • Nouveaux malwares ciblant Windows et Android

Menace du mois.

Au début du mois de Juin 2015, les analystes de Doctor Web ont détecté un nouveau Trojan baptisé Trojan.Proxy.27552 et destiné à envoyer du spam. Ce Trojan comporte quelques particularités : il peut par exemple provoquer un BSOD (écran bleu de la mort) juste après le processus d’installation. Il stocke égalment la liste des adresses des serveurs de contrôle et de commande dans le registre système Windows.

#drweb

L’objectif principal du Trojan.Proxy.27552 est d’envoyer du spam avec un serveur de spam distant. De plus, les liens contenus dans les messages de spam envoyés par le Trojan redirigent les utilisateurs vers des sites piratés. Plus d’informations sur cette menace dans la news publiée par Doctor Web.

Statistiques de Dr.Web CureIt!

#drweb

Statistiques des serveurs Doctor Web

#drweb

Statistiques sur les programmes malveillants détectés dans le traffic email.

#drweb

Botnets.

Les chercheurs de Doctor Web continuent à observer un certain nombre de botnets actifs. Parmi eux, le botnet créé avec le virus de fichier Win32.Rmnet.12. Le graphique ci-dessous montre l’activité moyenne des deux sous-botnets observés :

#drweb

#drweb

Rmnet représente une famille de virus se propageant sans intervention de l’utilisateur. Ils peuvent incorporer du contenu sur des pages web (ce qui, théoriquement, permet aux cybercriminels d’avoir accès, par exemple, aux données bancaires de la victime), ainsi que voler des cookies et des mots de passe stockés par les clients FTP les plus courants, et enfin exécuter d’autres commandes.

Le botnet enrôlant des ordinateurs infectés par Win32.Sector est toujours actif. Il peut exécuter les actions suivantes :

#drweb

En juin, les attaques des ressources web effectuées à l’aide de Linux.BackDoor.Gates.5 ont beaucoup décru. Comparativement au mois précédent, le nombre d’adresses IP attaquées a chuté de 76,6% et est estimé à 1284. Les cybercriminels ont également modifié la cible de leurs attaques. Ainsi, le Canada a été majoritairement ciblé, suivi par la Chine et les Etats-Unis.

#drweb

Rançongiciels encodeurs

Nombre de requêtes adressées au support technique pour demander un déchiffrement de fichier.

Mai 2015Juin 2015Taux
1,2001,417+ 18%

Les rançongiciels les plus répandus en Juin 2015

Dr.Web Security Space 10.0 pour Windows
protège contre les Trojans Encoders

Cette fonctionnalité n’est pas disponible dans Dr.Web Antivirus pour Windows

Protection préventivePrévention de la perte de données
Preventive ProtectionData Loss Prevention

Plus d'infos

OS X

Des Adwares et des programmes d’installation d’applications non sollicitées ont été détectés parmi les programmes malveillants les plus fréquents touchant OS X. En juin, un nouveau malware de ce type a été ajouté aux bases virales sous le nom Adware.Mac.MacInst.1.

Lors de son lancement, il ouvre une fenêtre de dialogue donnant des informations que le fichier que souhaitait télécharger l’utilisateur.

#drweb

Une fois le bouton « Suivant » cliqué, le malware affiche un contrat de partenariat informant l’utilisateur qu’en plus du fichier souhaité, d’autres composants seront installés.

#drweb

Parmi eux, le Trojan.VIndinstaller.3 Cette application installe à son tour des plug-in malveillants pour Safari, Firefox et Chrome. Ces extensions sont détectées comme des trojans appartenant à la famille Trojan.Crossrider. Plus d’information sur cette menace.

Sites web dangereux

Au mois de juin 2015, un certain nombre de pages du site officiel du Centre de Recherche sur l’Opinion Publique Russe (VCIOM) ont été temporairement ajoutées aux bases virales Dr.Web en tant que ressources web diffusant des malwares. Ceci est du au fait que tant la version russe (wciom.ru) que la version anglaise (wciom.com) du site du VCIOM ont été piratées. Sur le serveur compromis, les hackers ont créé une section spéciale sur laquelle ils ont mis en ligne un certain nombre de pages web avec les titres les plus fréquemment recherchés. Ces pages contenaient un lien pour télécharger un fichier, détecté par Dr.Web comme un malware appartenant à la famille des Trojan.DownLoader. Grâce à ce « downloader », les cybercriminels étaient en capacité d’installer un application de mining et d’autres programmes malveillants sur les ordinateurs infectés. A en juger par les statistiques, des dizaines de milliers d’utilisateurs ont été victime de cette attaque.

#drweb

Durant le mois de juin 2015, 978 982 URLs de sites non recommandés ont été ajoutés aux bases virales Dr.Web.

Mai 2015Juin 2015Taux
+ 221 346+ 978 982+ 342,28 %
En savoir plus sur les sites non recommandés par Dr.Web

Programmes malveillants et non sollicités ciblant Android

Au mois de juin, les cybercriminels ont continué à cibler les utilisateurs d’Android. Un certain nombre de programmes non sollicités et malveillants ont été détectés. Parmi les événements viraux les plus marquants ayant touché Android, nous pouvons mentionner :

En savoir plus avec Dr.Web

Statistiques virales Bibliothèque de descriptions virales Tous les rapports viraux Labo Live

Editeur russe des solutions antivirus Dr.Web

Expérience dans le développement depuis 1992

Les internautes dans plus de 200 pays utilisent Dr.Web

L'antivirus est fourni en tant que service depuis 2007

Support 24/24

© Doctor Web
2003 — 2020

Doctor Web - éditeur russe des solutions antivirus Dr.Web. Doctor Web développe les produits Dr.Web depuis 1992.

333b, Avenue de Colmar, 67100 Strasbourg